Nous Contacter
Vous Etes Consommateur
Vous Etes Professionnel de santé
Vous Etes Journaliste
Candidat Nous Rejoindre
nous contacterfermer
Quel âge a votre bébé
grossesse
grossesse

GROSSESSE

Même si Bébé n’est pas encore là, on ne parle déjà que de lui !

Le compte à rebours a commencé et votre ventre qui s’arrondit petit à petit vous rapproche chaque jour un peu plus du « jour J ». Pendant toutes les semaines à venir, Bébé va être au cœur de vos préoccupations. Rendez-vous médicaux, démarches administratives, choix du prénom, organisation de la chambre, cours de préparation à l’accouchement et bientôt cabrioles dans votre ventre… Bébé tient déjà une grande place dans votre vie ! Alors, profitez pleinement de cette merveilleuse attente sans oublier de prendre infiniment soin de vous.

prenezsoindevous

Prenez soin de vous… et de Bébé.

Pour être en forme !

Pendant les mois à venir, il est important de bien prendre soin de vous… Tout commence par une alimentation saine, variée et équilibrée qui vous permettra de couvrir vos besoins et ceux de votre bébé. Les protéines animales (viandes, poissons, laitages, œufs) sont indispensables pour construire ses tissus. Si vous êtes végétarienne, vous les trouverez dans les protéines et le pain mais devrez également veiller à manger des œufs et des produits laitiers. Pendant votre grossesse, vos besoins en eau vont également s’accroître. Cette eau supplémentaire est nécessaire pour votre bébé, le liquide amniotique et le placenta, mais aussi pour vos propres besoins.
N’hésitez pas également à boire du jus d’orange car la vitamine B9 qu’il contient est essentielle au processus de la multiplication cellulaire.

Côté activité physique, une pratique régulière et douce comme la natation, l’aquagym ou le yoga est pleinement recommandée. Ne renoncez pas non plus à une sexualité épanouie, les câlins avec Papa étant tout à fait permis. Enfin, pensez à vous reposer dès que vous le pouvez ou à faire des siestes. Il n’y a pas mieux pour récupérer !

_age_cat-tmp4

Allaitement maternel ou au biberon ?

Votre choix sera le bon !

Allaiter bébé au sein ou au biberon, telle est la question que bien des mamans se posent encore à la veille de l’accouchement. Il est d’autant plus délicat de les  conseiller qu’il n’est de décision plus personnelle, plus intime. Si l’allaitement au sein a des vertus incontestables (lait idéal pour bébé, bénéfique pour votre corps mais aussi pour votre porte-monnaie), il n’est en aucun cas une obligation. Alors, n’écoutez ni les médias, ni votre belle-mère, ni votre meilleure amie ! Ecoutez-vous « vous » et n’oubliez jamais que mieux vaut une maman détendue qui donne le biberon qu’une maman stressée qui donne le sein.

conseilsagecommentsavoir

Comment savoir si c’est le jour J… ou pas ?

être sûr de son coup !

Trois signes peuvent indiquer que l’accouchement est imminent :                                   

  • La  perte des eaux :
    Elle est ressentie comme une inondation soudaine et incontrôlable. C’est le liquide amniotique qui s’échappe, un liquide tiède qui ressemble à de l’eau. Quand cela se produit, vous devez partir immédiatement à la maternité car les risques d’infection sont possibles. Le travail peut s’enclencher immédiatement mais aussi se faire attendre quelques heures ou quelques jours.                    
  • Les contractions utérines :
    Elles sont plus douloureuses que toutes celles que vous avez ressenties pendant votre grossesse. En général, si vous mettez la main sur votre ventre, vous ressentez l’utérus qui se « met en boule ». D’abord légères, elles s’intensifient et leur rythme s’accentue progressivement. Quand elles reviennent à intervalles réguliers de 5 à 7 minutes et qu’elles durent entre 30 et 70 secondes, vous pouvez vous préparer à partir à la maternité.                                            
  • La perte du bouchon muqueux :
    Les glaires situées à l’intérieur du col se sont épaissies et ont formé un bouchon, protégeant ainsi bébé de toute infection. La perte de ce dernier indique la dilatation du col de l’utérus. C’est un bon indice, mais pas toujours fiable, d’autant qu’il passe parfois inaperçu. Indolore, la perte du bouchon muqueux peut survenir juste avant le début du travail ou plusieurs jours avant.
conseilsageaccouchement

Comment se passe un accouchement ?

Se rassurer.

Le jour J est là… Dans quelques heures, vous ferez la rencontre de Bébé, l’un des moments les plus magnifiques de votre vie. Si chaque accouchement est différent, voici les principales étapes de son déroulement :

- A votre arrivée à la maternité, vous êtes examinée par une sage-femme ou un médecin. Deux capteurs sont posés sur votre ventre afin d’enregistrer les contractions utérines et le cœur du bébé. C’est ce qu’on appelle le monitoring.

- Dès que le travail commence, vous êtes installée dans la salle de travail. Une sage-femme vient mesurer la dilatation du col toutes les heures et la bonne santé de Bébé est surveillée en permanence grâce à des monitorings. A cette étape, vous pouvez encore vous lever si vous le souhaitez.

- Si vous avez demandé une péridurale, cette dernière est posée une fois que votre col est dilaté à 3-4 cm. Dix minutes suffisent pour ressentir les effets. A partir de ce moment-là, vous ne pouvez plus bouger, ni manger, ni boire et vous êtes sous monitoring en continu.

- Une fois que le col est totalement ouvert, Bébé s’engage et vous ressentez une forte envie de pousser. C’est ce que l’on appelle l’expulsion. La sage-femme installe alors les étriers… C’est le moment de mettre en pratique ce que vous avez appris pendant vos cours de préparation à l’accouchement. Cette étape dure environ une demi-heure. Une fois que la tête de Bébé est passée, le corps vient tout seul. Ca y est, Bébé est né ! Vivez cet instant ! Puis, votre conjoint peut, s’il le souhaite, couper le cordon ombilical.

- Il reste une dernière étape : l’expulsion du placenta. Elle se produit en général naturellement 20 à 30 minutes plus tard.

conseilsageprema

Et si Bébé arrivait bien plus tôt que prévu ?

Il faut être prêt !

La nature exige neuf mois pour former un bébé. Au terme de ces 39 semaines, le nouveau-né pèse environ trois kilos, n’a aucune autonomie et un besoin vital de soins et d’affection. Mais il peut arriver qu’il décide de voir le jour plus tôt, ce qui le rend plus vulnérable encore.                                                                                                             
Si le bébé a grandi entre 35 et 39 semaines dans le ventre de sa maman, sa petite avance exige quelques précautions mais les parents peuvent généralement le ramener à la maison comme un bébé né à terme.
En dessous de 35 semaines, les bébés pèsent généralement moins de 2,5 kg et ne sont pas tout à fait formés (petite taille, pieds et mains très menus, peau fine, presque transparente). Ils doivent alors être placés dans une couveuse afin de recréer les conditions qui étaient les leurs dans le ventre de leur maman et qui leur permettront de poursuivre leur développement. Aujourd’hui, grâce aux performances médicales, on sauve la grande majorité des 60 000 bébés qui devancent l’appel chaque année en France.

conseilsagepapa

Et le papa dans tout ça ?

Son implication est importante !

Si les mamans prennent assez naturellement conscience de la venue de Bébé en voyant chaque jour leur ventre s’arrondir, cela reste un peu plus abstrait pour les futurs papas. N’hésitez pas à convier votre conjoint aux échographies et particulièrement à celle de 4 mois et demi où l’on visualise le mieux le fœtus… Ce sera l’occasion pour lui de prendre mieux conscience de la réalité du bébé. Bien sûr, dès que ce dernier donnera de vaillants coups de pied dans votre ventre, ce sera une autre source d’émerveillement à partager avec lui. Pendant toute votre grossesse, il est important que vous gardiez votre complicité. Alors, échangez au sujet du prénom, de l’organisation de la chambre, de l’accouchement, de votre choix d’allaiter... Une grossesse se vit à deux !

Petit pense bete

Congés maternité et paternité

A quoi chacun a-t-il droit ?
  • Pour les mamans salariées :
    La durée du congé maternité classique est de 16 semaines et débute normalement 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement. Il vous est toutefois possible, avec l’accord de votre médecin ou sage-femme, de reporter 3 semaines de la période prénatale après la naissance afin de profiter plus longtemps de votre nouveau bonheur de maman.
    Le congé maternité passe à 26 semaines à partir du 3ème enfant et à 34 semaines dans le cas de jumeaux.
  • Pour les papas salariés :
    Tous les papas disposent de 3 jours de congé de naissance. En plus, ils peuvent profiter d’un « congés de paternité et d’accueil de l’enfant » de 11 jours calendaires (samedi, dimanche et jour férié compris) ou de 18 jours dans le cas de naissances multiples. Ces jours doivent être pris dans les 4 mois qui suivent la naissance de Bébé. Bien sûr, Papa n’est pas obligé de les prendre en totalité mais il ne peut pas de les fractionner.